Fraternité de Tibériade Fraternité de Tibériade Fraternité de Tibériade

  • Français
  • Nederlands
  • English (United Kingdom)
  • Deutsch
  • Italian
  • Español
  • Polish
El año San Juan Bautista

jb3Desde hace algunos años, proponemos a los jóvenes y a las familias la oportunidad de vivir una experiencia única de ahondamiento en su fe a través de un año completamente dado al Señor. Así los jóvenes viven esta año en el interior mismo de la fraternidad y pasan sus jornadas al ritmo de los hermanos y hermanas, compartiendo su vida, mientras que las familias viven el año en una pequeña casa en un pueblo cercano y profundizan la vida de Nazareth de la Santa Familia.

-

Un año en medio de los estudios secundarios y la universidad, ó los estudios superiores, es propuesto para los jóvenes de 17 a 30 años. Es un tiempo gratuito donado al Señor para profundizar su vida con Cristo. Un sencillo año para preparar y discernir la vocación, tanto hacia el matrimonio como hacia la vida consagrada, gracias a la oración, el tiempo de formación, el descubrimiento de la Palabra de Dios, la oración, un camino de catequesis. Es igualmente un tiempo de servicios, de tareas muy simples: la acogida, la cocina, el trabajo en el jardin. 

Los jóvenes que viven este año participan en las diferentes misiones de la Fraternidad: retiros en los colegios, misiones en las familias... Un tiempo de soledad, una jornada de desierto, es prevista cada semana con el fin de prolongar la oración en una mayor intimidad con el Señor. Una veintena de jóvenes han vivido ya este año y han podido así poner fundaciones sólidas para el resto de su vida. Si estáis interesados en vivir el año San Juan Bautista, escribidnos a la dirección siguiente.

Temps de lecture de la Parole de DieuTestimonios:

ALAIN: J'aime beaucoup la vie ici, elle est très calme, remplie d'amour et apaisante. Notre vie quotidienne est constituée principalement de travail et de prière, mais nous avons aussi des temps d'étude et de mission. Ce qui me touche le plus ici, c'est l'amour mutuel des frères et sœurs, amour qui pousse à renoncer à soi-même pour servir les autres, et ainsi suivre le chemin de croix du Christ, afin d'apprendre l'amour du Christ et puis le partager avec tous les hommes. Il faut reconnaître que ce n'est pas facile, en particulier dans la société actuelle, mais ce qu'on peut ressentir ici c'est que c'est une grâce donnée par le Seigneur.

Il y a encore une chose qui me touche beaucoup, c'est la simplicité. Que ce soit du point de vue de la nourriture, des vêtements, du logement, tout est simple ! Cela permet de rejeter les apparences extérieures, souvent attirantes mais en réalité fausses et inutiles, pour rechercher la richesse et le bonheur intérieurs. Ici, j'apprends à me simplifier, à prendre pour guide la spiritualité de l'évangile.

Je ne sais ce que sera mon avenir mais je vais profiter de cette année pour me mettre attentivement à l'écoute de la Parole du Seigneur, approfondir ma foi et ainsi pouvoir mieux vivre et aimer.

jb2HERVE: Prendre une année sabbatique c’est un peu comme se retrouver sur le lac de Tibériade, dans la barque, auprès de Jésus endormi, au beau milieu de la tempête. C’est faire un cœur à cœur avec Jésus, s’abandonner complètement à sa volonté, et se laisser ballotter par les flots de la providence. C’est aussi lui dire et redire chaque jour: «Ô Jésus, j’ai confiance en toi! Ô, comme il est doux de se reposer en toi et d’écouter ta voix me dire: "Repose ta tête sur mon cœur et tu trouveras, au plus profond de ton âme, la véritable paix. Ne regarde pas autour de toi, cesse de t’agiter, de te tourmenter, car malgré la tempête et le chaos, tu ne crains rien, je suis là et je t’aime"».

L’année Saint Jean-Baptiste, c’est aussi larguer les amarres, quitter son port d’attache, hisser la grande voile, avancer au large, «en eaux profondes», et se laisser guider par les vents pour se mettre à l’abri, loin du tumulte de la vie active, de l’esprit du monde et de ses maximes, loin du vacarme des villes, loin du tapage médiatique et des agressions publicitaires et autres sollicitations commerciales,… Tout quitter pour suivre le Christ et s’enraciner en lui, sachant que mon désir le plus cher est de répondre le plus fidèlement possible à sa volonté, afin de mieux le servir pour «sa plus grande gloire»! Ainsi, je rends grâce et je chante avec le psalmiste:«Sa force enracine les montagnes, il s’entoure de puissance; Il apaise le vacarme des mers, le vacarme de leurs flots et la rumeur des peuples» (Ps 64).